FANDOM


La Déesse Eniripsa Modifier

Déesse à l’intelligence vive, Eniripsa est une divinité curieuse de tout, un peu trop même aux yeux de certains : ceux-là disent qu’elle adore fourrer son nez dans les affaires des autres. Son ineffable bonté et sa grande sensibilité en font une déesse appréciée des autres dieux. Mais attention : « sensibilité » ne veut pas dire « sensiblerie ». Pour preuve, un Eniripsa est capable de raccommoder une panse fraîchement éventrée sans sourciller.

Eniripsa est célébrée le 2 Septange, lors de la fête de la Fiole Alliée. Cette fête commémore le jour où Eniripsa versa le contenu de sa fiole guérisseuse sur le Monde des Douze, alors frappé d'une peste extrêmement contagieuse.

Surnoms Modifier

  • La Divine Praticienne
  • La Demoiselle aux Champignons
  • La Maîtresse des Compresses
  • La Fée des Miracles
Enirip10

Ses commandements Modifier

  1. Tu prendras soin de remédier à toutes les situations.
  2. Tu ne te vexeras point si l’on se paie ta fiole.
  3. Tu préserveras la nature.
  4. Tu entretiendras ta forme en faisant beaucoup de spores.
  5. Tu expliqueras aux ignorants que les fondements de la médecine par les plantes ne se limitent pas aux bains de siège.
  6. Tu sauras toujours trouver les mots qui conviennent pour mettre du baume au cœur.
  7. Tu encourageras les novices à voler de leurs propres ailes.
  8. Tu seras patient avec tes patients.
  9. Tu assouviras ta curiosité sans panser à mal.
  10. Tu te laveras les mains avant de te mettre à la table d’opération

Si tu ne suis pas ces préceptes, tu devras porter un bâillon et des moufles en signe de pénitence.

Ses divins attributs et accessoires Modifier

  • Les Potions de soin
  • Les Petits Coeurs (rose bonbon)

Symbole de ses disciples Modifier

  • Les Mains

Incantation laudative Modifier

Louée soit Eniripsa, la Déesse aux ailes diaphanes !

Le Temple d'Eniripsa Modifier

A l’Est du Village d’Amakna, un étrange bâtiment attire l’attention. Son toit est fait de verre, une douce lueur rose illumine ses piliers, un sentiment de paix émane de ses murs. C’est en ce lieu sacré que les disciples Eniripsa viennent rendre hommage à leur Déesse.

Les aventuriers bagarreurs, les barbares incultes et les Iops évitent de s’y attarder, mal à l’aise devant tant de sensibilité et d’harmonie. S’ils se donnaient la peine d’entrer, nul doute qu’ils trouveraient du réconfort au milieu des fleurs… mais certains refusent de se laisser toucher par le grâce de le Divine Praticienne.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .